La cueillette de signatures en appui à notre déclaration commune s’est déroulée du mois de décembre 2016 au mois de septembre 2018. Au cours des quinze premiers mois, soit en date du 27 mars 2018, le nombre de signataires s’élevait  à 858 (197 organisations et 661 individus). Le lancement de la campagne 5minutes15minutes, à laquelle quelques personnalités ont participé, combiné à notre sortie publique du 9 septembre, a donné un souffle nouveau à nos efforts de mobilisation, occasionnant une augmentation qui frôle les 50%.


En date du 23 octobre 2018, le nombre d’appuis a atteint 1614, composé de 300 organisations et 1314 personnes.
Merci aux organisations et aux personnes signataires!

À la demande générale (!), nous avons choisi de prolonger la campagne de signatures à notre déclaration commune afin que vous puissiez continuer à manifester votre appui.

Téléchargez la déclaration commune

NOUS DEMANDONS AU GOUVERNEMENT

  1. Que tous les jeunes et leurs proches aient accès gratuitement à des services d’aide et de soutien psychosociaux et alternatifs à la médication psychiatrique et que l’accès à ces services ne soit pas conditionnel à un diagnostic en santé mentale

  2. Que l’expertise des jeunes soit reconnue par leur participation égalitaire sur toutes questions qui les concernent, notamment dans l’élaboration, la mise en oeuvre, et l’évaluation des politiques et plans d’action.

  3. Que l’exercice du droit à l’information, du droit à la participation au traitement, du droit à l’accompagnement et du droit au consentement aux soins libre et éclairé soit respecté et garanti pour tous les traitements liés à la santé mentale.

  4. Que le gouvernement mette immédiatement en place une commission sur la médicalisation des problèmes sociaux des jeunes.